En toute gourmandise

Cuisiner les 5 éléments

Cela pourrait rappeler les cinq éléments de la synergie chinoise ou médiévale occidentale mais nous reparlerons pas de ça dans cet article !

Dans ma recherche d’équilibre et de bien-être, j’ai cherché comment ré-équilibrer mon alimentation et changer ma façon de manger afin de retrouver de l’énergie et protéger mon corps du vieillissement et des désagréments chroniques qui surviennent avec l’alimentation du XXIème siècle. Et bien oui, nous pouvons dire que les problèmes alimentaires sont des maladies de notre siècle, pourri gâté et de surconsommation afin de faire fonctionner les lobbies industriels et agricoles. Je ne parlerai pas ici de la nécessité de consommer local et aider les producteurs locaux à prouver leur utilité sur le vaste et impitoyable marché agro-alimentaire que certains subissent mais je tiens juste à éveiller l’idée de quitter les supermarchés et aller au marché ou si vos horaires ne vous le permettent pas, aller au rayon coupe de vos enseignes qui propose souvent de la viande de meilleure qualité que les produits sous vides, même si cela reste dans un circuit industriel.

Nos 5 éléments, de quoi parlons-nous ?

Intriguée par la méthode France Guillain, j’ai ressorti un bouquin qui recommandait les même choses que la Méthode G concernant le Miam Ô 5, mais en moins fixes et plus souple.

L’idée grossièrement :

Manger les cinq éléments vitaux pour avoir une meilleure santé :

Manger Cru
Manger Céréales complètes ou tubercules
Manger des Légumes Cuits ou Crus
Manger des Légumineuses (haricots, pois, lentilles)
Manger des Protéines animales (oeuf, viande, poisson…)
Manger de l’Huile Bio crue

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Cassoulet, Petit Salé, Couscous, … Tous ces plats français traditionnels sont les piliers de notre alimentation, depuis le XXème siècle, nous les mangeons de façon dénaturées. Au lieu de combiner de bonnes choses en quantité variée, on mange tout en excès, mais l’équilibre alimentaire au quotidien pourrait se schématiser ainsi par repas :

Une Entrée Crue : de crudités ou de fruits avec des graines oléagineuses

Un plat complet :

3 Cuillères à soupe de Céréales complètes ou tubercules

3 Cuillères à soupe de Légumes Cuits ou Crus

1 Cuillère à soupe de Légumineuses (haricots, pois, lentilles)

1 Cuillère à soupe de Protéines animales (oeuf, viande, poisson…)

2 Cuillères à soupe d’Huile Bio crue

Pas de fromages, pas de desserts laitiers et fruitiers. Bon c’est un peu dur, alors un carré de chocolat noir avec le moins de produits toxiques possible est tolérable !

Puis tout au long de la journée :

Collation, en cas, grignotage : fruits, ou fruits secs, ou graines oléagineuses

Dîner : éviter les apports en protéines le soir, mais cela n’est pas expressément interdit ! Vous pouvez appliquer le plan du plat complet pour le dîner.

L’apport en eau est très important et buvez tout au long de la journée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s